brotheridge 39/45

Sur ce forum, vous pouvez partager vos idées et votre point de vue sur la Seconde Guerre Mondiale en discutant sur différents sujets. Le Forum est rattaché à HTTP://memoiredoradour.site.voila.fr Bonne visite à tous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Définition de "rien", par Bigbasketeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Goliath
Soutien informatique
Soutien informatique
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 12/01/2008
Age : 24
Localisation : Finlande-Ermont 95

MessageSujet: Définition de "rien", par Bigbasketeur   Ven 28 Mar - 18:38

Laughing Laughing pas réussi à m'en empêcher !

Citation :
- Oui , si tu veux Raca :

Définition de rien .

(pron. m. ind.)

Il
se disait pour Quelque chose; il s'emploie encore en ce sens dans un
certain nombre de locutions. Est-il rien de plus beau? Qui vous dit
rien? Si rien pouvait l'affliger, c'était cette nouvelle. Sans qu'il en
sache rien. Etc.

Il s'emploie le plus souvent avec la négation
ne et signifie Nulle chose. Rien n'est plus glorieux, plus commode,
plus avantageux, plus nécessaire. Rien ne me plaît davantage. Il n'y a
rien de si fâcheux. Il ne fait rien. Il ne sent rien. Je ne dis rien.
Je ne demande rien. C'est un homme qui n'aime rien, qui ne se soucie de
rien. Cela ne signifie rien, ne prouve rien. Il semble que cela ne
tienne à rien. Tenez cette affaire secrète, n'en dites rien. Ne faites
semblant de rien. Je ne lui ai rien fait, ni rien dit. Il ne fait rien
qui vaille. Il passe sa vie à ne rien faire. Cela ne vaut rien. Je ne
ferais cela pour rien au monde. N'avoir rien au monde. Il n'a plus rien
pour vivre. Cet homme n'a rien. Tout cela n'aboutit à rien, ne mène à
rien, ne conduit à rien. Cela ne vous servira de rien. Cet homme n'est
bon à rien. Je ne veux vous nuire en rien.

Je n'ai rien fait que ce qu'il m'a dit, Je n'ai pas fait autre chose que ce qu'il m'a dit.

Il n'en est rien, Ce n'est pas exact, ce n'est pas vrai, il n'y a rien de vrai dans ce qu'on a dit.

Fam., Ne savoir rien de rien, Ne savoir absolument rien.

Cet
homme ne fait rien, Il n'a aucun emploi, aucune occupation. Il ne fait
plus rien, Il n'a plus d'emploi. Cet auteur ne fait plus rien, Il
n'écrit plus.

Fam., Cela ne fait rien, Cela n'importe pas. Cela
ne fait rien à l'affaire. Cela ne me fait rien. On dit dans le même
sens : Cela me fait moins que rien.

Fam., Cela ne me dit rien, Je n'en ai nulle envie. Cela ne me dit rien qui vaille, Cela ne m'inspire nullement confiance.

Fam., Cela ne ressemble à rien, Cela est mal fait, cela n'a pas le sens commun.

Il ne tint à rien qu'il ne fît telle chose, Il s'en fallut de peu qu'il ne la fît.

Cet
homme ne m'est rien, il n'est point mon parent; et familièrement, Cet
homme ne m'est de rien, cela ne m'est de rien, Je n'y prends aucun
intérêt.

Comme si de rien n'était, Comme si la chose dont il
s'agit n'était pas arrivée. Après cette querelle, ils se sont parlé
amicalement comme si de rien n'était.

Prov., On ne fait rien de
rien, On ne saurait réussir dans une entreprise, mener une oeuvre à
bien, si l'on n'a les moyens, les matériaux nécessaires.

Prov., On ne fait rien pour rien, Il entre toujours quelques vues d'intérêt personnel dans les services que rendent les hommes.

Prov., Qui ne risque rien n'a rien. Qui prouve trop ne prouve rien.

RIEN
s'emploie souvent pour Nulle chose avec la négation sous-entendue. Que
vous a coûté cela? Rien, rien du tout. Rien de nouveau. Tout ou rien.
Ce que vous dites et rien c'est la même chose. Moins que rien. Si peu
que rien. Dieu a créé le monde de rien. Compter pour rien.

Cela
s'est réduit à rien, Il n'en est presque rien resté. Les frais une fois
payés, Le bénéfice de l'affaire s'est réduit à rien.

Cet homme est sorti de rien, s'est élevé de rien, Il est d'une très basse extraction. On dit aussi : C'est un homme de rien.

Rien
que signifie, elliptiquement, En ne faisant que. Rien que d'y penser on
en est effrayé. Rien qu'à le voir on prenait de lui une bonne opinion.

Rien moins. Voyez MOINS.

RIEN
signifie aussi, par exagération, Peu de chose. Il a eu cette maison, ce
domaine pour rien. Il ne m'a donné que cent francs, ce n'est rien,
c'est moins que rien. Il dépense très peu, il vit de rien. Dans ce
pays-là on vit pour rien. Il se fâche de rien, pour rien.

RIEN
est aussi un nom masculin s'employant au singulier avec un et, au
pluriel, avec des; Il signifie alors Chose de peu d'importance,
bagatelle. Un rien le fâche. Ils se sont brouillés pour un rien. C'est
un rien. S'amuser à des riens, s'arrêter à des riens. Il nous fait
prendre bien de la peine pour des riens. Un grand diseur de riens.

Fam., Un rien qui vaille, un rien du tout, Un homme méprisable.

EN MOINS DE RIEN, EN UN RIEN DE TEMPS, loc. adv. Très promptement, en très peu de temps. Il a fait cela en moins de rien.

http://definition.ptidico.com/rien.html

merci, Bigb ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Définition de "rien", par Bigbasketeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'aide pour la définition du mot "laraire" (+ autres questions sur la religion familiale chez les Romains)
» Connaissez-vous "Rien sur ma mère", de Christine Detrez
» Nos activités "qui servent à rien" à l'école
» "Rien, jamais, ne nous séparera de l'Amour" !
» Trop de textes, trop d'écrit. "Ca sert à rien".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brotheridge 39/45 :: Forum :: Blablatage-
Sauter vers: