brotheridge 39/45

Sur ce forum, vous pouvez partager vos idées et votre point de vue sur la Seconde Guerre Mondiale en discutant sur différents sujets. Le Forum est rattaché à HTTP://memoiredoradour.site.voila.fr Bonne visite à tous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sec et l'humide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LSR
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 39
Localisation : België/Belgique/Belgien

MessageSujet: Le sec et l'humide   Lun 7 Avr - 15:49

Oui! Il arrive bientôt chez votre libraire le dernier livre de J. Littell! Alléluia!
Dans ce livre, l'auteur des Bienveillantes autopsie le langage du chef de Rex et commandant de la Sb SS Wallonien au travers de "La Campagne de Russie", ouvrage d'auto-propagande de Degrelle. En gros.
Enfin, vous en saurez plus dans quelques jours (inutile de vous dire que je l'ai déjà réservé chez mon libraire préféré...)

http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/04/02/littell-autopsie-un-ss

http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/04/02/le-fuhrer-des-wallons

_________________
Wir schweigen nicht. Wir sind euer schlechtes Gewissen. Die Weiße Rose läßt Euch keine Ruhe!

L'ennemi est bête: il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui!
Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
Administrateur
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok

MessageSujet: Re: Le sec et l'humide   Mar 8 Avr - 15:02

Bonjour,
Le beau Leon vu par Littel !
Ca devrait meriter le detour.
Tu es de corvee de compte-rendu de lecture quand tu l'aura lu, LSR.

Et, attention, evite de parler sechement a un numide.
(Pas pu me retenir, pardon)

_________________
Cordialement
Daniel
------------------------------------
Nous avons choisi la voie la plus dure, mais aussi la plus habile: la voie droite.
Charles de Gaulle, 18 juin 1942
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/
LSR
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 39
Localisation : België/Belgique/Belgien

MessageSujet: Re: Le sec et l'humide   Mar 8 Avr - 18:42

Comptez sur moi.
Citation :

Et, attention, evite de parler sechement a un numide.
Pas moyen de trouver une réplique, donc je dis bravo.

_________________
Wir schweigen nicht. Wir sind euer schlechtes Gewissen. Die Weiße Rose läßt Euch keine Ruhe!

L'ennemi est bête: il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui!
Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LSR
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 25/03/2008
Age : 39
Localisation : België/Belgique/Belgien

MessageSujet: Re: Le sec et l'humide   Mer 16 Avr - 15:05

Voilà, terminé. C'est un livre de Littell, donc, il me faut un peu de temps, pour le digérer... Mais j'ai apprécié.
L'originalité de cette analyse est qu'elle est basée sur la théorie que Klaus Theweleit a élaboré dans son livre Männerphantasien (paru en 1977 et pas encore traduit en français - c'est n'est plus qu'une question de temps maintenant), un grand livre selon Littell. C'est d'ailleurs Theweleit qui a rédigé la postface de l'ouvrage de Littell.
Le livre est donc une lecture de La Campagne de Russie, célèbre ouvrage de Degrelle et analysé à la lumière de la théorie de Theweleit (qui s'était basé pour son analyse sur des écrits de membres des Freikorps dans les années 20).
Théorie très originale qu'il va me falloir un peu de temps pour digérer (après la lecture du livre de Theweleit sans doute), et qui ne va certainement pas plaire à tout le monde...
Sinon, comme je vous l'ai dit, j'ai apprécie ce livre. De plus, j'en ai appris quelques-unes sur Degrelle - sujet qui me tient pourtant "à coeur".
Littell, une fois de plus, est bien documenté: collaboration avec plusieurs spécialistes de Degrelle et de la Légion Wallonie, comme par exemple Eddy De Bruyne, et même avec... Stéphane Steeman en ce qui concerne "Tintin mon copain" (Steeman qui est un grand tintinophile - et qui a rencontré Degrelle, à défaut d'être un grand comique...)
L'essai est très court et contient de nombreuses très belles photos (De plusieurs collections, dont celle du CEGES de Bruxelles).

Un livre qui va certainement avoir des chiffres de vente confidentiels, mais que je ne regrette pas d'avoir acheté. Les avis vont certainement être très contrastés. Du moins les avis de ceux qui l'auront lu puisque le nombre d'exemplaires de cette 1re édition mis sur le marché est apparement très faible.

Un petit article:



Pour comprendre Le Sec et l’humide, il faut d’abord éclairer son substrat théorique : Littell, en effet, place ses analyses sous l’égide d’un texte qu’il présente comme fondateur - « chef-d’oeuvre encore jamais traduit en français. » (p. 138). Il s’agit d’une étude publiée en 1977 et intitulée Männerfantasien - « Fantasmes mâles » - de Klaus Theweleit. Dans la postface de Le Sec et l’humide, Theweleit résume les enjeux de ses recherches : « (Avec) mon étude sur les Freikorps (…) je m’étais livré à une approche inédite, à la tentative de ne plus considérer le fascisme et plus spécifiquement le nazisme comme le fruit monstrueux d’une ”idéologie” effroyable, mais de le décrire, en me fondant sur une étude de la relation homme-femme dans l’histoire européenne, comme une manière violente d’établir la ”réalité”. En d’autres termes, je considérais la réalité politique meurtrière d’un Etat fasciste (…) comme la traduction des états corporels dévastateurs dont souffraient ses protagonistes. L’Etat fasciste était une réalité produite par le corps de celui que je nomme le ”mâle-soldat”. » (p. 117-118). Ces thèses ont un accent largement psychanalytique puisqu’elles permettent de définir la structure mentale type du fasciste. Celle-ci se caractérise, notamment, par un imaginaire profondément binaire. Le titre choisi par Littell l’atteste : le « sec » et « l’humide » figurent un esprit tout entier travaillé par des antagonismes radicaux, mais structurants. Le « sec » c’est, en quelque sorte, l’idéal fasciste, lorsqu’il est associé à la rectitude et à l’érection : « l’humide », au contraire, subsume l’angoisse primitive du fasciste, horrifié par l’informe, par le débordement des limites corporelles, par la liquidité sous toutes ses formes (sang, urine, etc.).


Source: http://biffures.org/actualite/2008/04/anatomie-dun-discours-fasciste

_________________
Wir schweigen nicht. Wir sind euer schlechtes Gewissen. Die Weiße Rose läßt Euch keine Ruhe!

L'ennemi est bête: il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui!
Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
Administrateur
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok

MessageSujet: Re: Le sec et l'humide   Mer 16 Avr - 15:25

Bonjour,
Ouh la ! La psycho appliquee au nazisme...
Je ne suis pas sur de bien suivre (Coucou Raca), mais je n'ai pas lu le livre.

T'as un bon scanner, LSR ?
lol!

_________________
Cordialement
Daniel
------------------------------------
Nous avons choisi la voie la plus dure, mais aussi la plus habile: la voie droite.
Charles de Gaulle, 18 juin 1942
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sec et l'humide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sec et l'humide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la forêt humide du Venezuela photos de Kia
» OBSERVATION PAR TEMPS HUMIDE
» Balayage humide / méthode des 2 seaux
» peinture de figurine
» conservation crottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brotheridge 39/45 :: Filmographie, Littérature, photographie, informatique :: littérature-
Sauter vers: