brotheridge 39/45

Sur ce forum, vous pouvez partager vos idées et votre point de vue sur la Seconde Guerre Mondiale en discutant sur différents sujets. Le Forum est rattaché à HTTP://memoiredoradour.site.voila.fr Bonne visite à tous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 conséquence de la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ROCO
Modérateur
Modérateur


Messages : 90
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 78
Localisation : Loire(42)

MessageSujet: conséquence de la guerre   Sam 29 Mar - 12:19

Dans cette rubrique nous sommes un certain nombre à avoir vécu enfants les méfaits de cette guerre.
Je vais par quelques posts suivants,si vous êtes d'accord et si cela vous intéresse, vous apporter quelques uns de mes souvenirs d'enfants . Je ne sais pas si la place de ces anecdotes est ici .Les administrateurs me le diront.
Certains auront déja lu mes écrits sur un autre forum mais d'autres ne les connaissent pas . Ils vous permettront de mieux apprécier votre de vie actuelle de jeunes et vous montreront que de ne pas avoir connu la période de la guerre est une bonne chose pour vous.
Je pense à tous ces enfants qui dans le monde souffrent bien plus que moi j'ai souffert, de la folie des Hommes !!!
J'espère quant à moi que vous n'aurez jamais ce "privilège"


Dernière édition par ROCO le Sam 29 Mar - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahfoud06
Administrateur
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 27
Localisation : Cannes

MessageSujet: Re: conséquence de la guerre   Sam 29 Mar - 12:24

Ton initiative est plus que salutaire Roco .

La jeunesse du forum vas te lire et lire les souvenirs des autres avec intêret respect et émotion .

Nous espérons ne jamais connaitre sa nous aussi

_________________
[url][/url]




http://memoiredoradour.site.voila.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://memoiredoradour.site.voila.fr
Daniel Laurent
Administrateur
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok

MessageSujet: Re: conséquence de la guerre   Sam 29 Mar - 13:02

ROCO a écrit:
si vous êtes d'accord et si cela vous intéresse,
Ceux qui ne sont pas d'accord et que cela n'interesse pas sont instamment pries de changer de forum et d'aller la :
www.mickey-mouse.com
Laughing

_________________
Cordialement
Daniel
------------------------------------
Nous avons choisi la voie la plus dure, mais aussi la plus habile: la voie droite.
Charles de Gaulle, 18 juin 1942
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/
raca
Sergent Transmission
Sergent Transmission


Messages : 72
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 76

MessageSujet: Re: conséquence de la guerre   Sam 5 Avr - 17:25

Une conséquence directe de la Guerre :

Le BILOM .

En 1948 en France ,la volonté politique manque au sujet de la guerre d’Indochine , la reconquête piétine , et devient de plus en plus exigeante en hommes et en matériel , alors que la France , ruinée ,est à reconstruire , et est en proie à de nombreux conflits sociaux . Le parti communiste et une grande partie de « l’intelligentsia « luttent ouvertement contre la « sale guerre d’Indochine « .

Le corps expéditionnaire est exclusivement composé de militaires d’active et de volontaires , et ceux qui sont partis les premiers aspirent au retour , la nécessité d’une relève est évidente , mais les engagements se font rares pour des français préoccupés par les difficultés du quotidien .

En 1948, le ministre de la défense , pense aux quelques milliers de jeunes qui croupissent dans les prisons : ceux qui ont fait le mauvais choix au cours des années de guerre , volontaires du front de l’est , engagés de la collaboration ayant échappé à l’épuration sauvage de 1945, mais condamnés souvent à de lourdes peines . On pense que certains de ces hommes ont déjà suffisamment payé , qu’on peut leur offrir une possibilité de rachat , mais que de toute façon , il vaut mieux faire tuer ces gens là plutôt que d’autres jeunes français .

Le 27 mai , André Marie , ministre de la justice envoie une circulaire à l’administration pénitentiaire pour connaître le nombre de détenus susceptibles de partir pour l’Indochine ; cela provoque divers réaction : certains se refusent à servir une république alliée des soviets , d’autres au contraire souhaitent reprendre le combat contre l’idéologie exécrée , mais pour la plupart , ils souhaitent prouver leur patriotisme ou tout simplement sortir de prison , et près de 4000 volontaires se font inscrire , en sachant que la durée de l’engagement ( trois , quatre ou cinq ans ) sera fonction de la durée de la peine restant à subir . Les condamnés a plus de quinze ans , et ceux atteins par la limite d’age de quarante ans ne peuvent s’inscrire .

Le Général Revers ,envisage la création d’une demi brigade à trois bataillons , soit 2500 hommes qui constitueraient un renfort immédiat appréciable pour l’Indochine, mais afin de ne pas provoquer l’opinion , et surtout le parti communiste , il décide de procéder par étapes : il crée le BILOM ( Bataillon d’Infanterie Légère d’Outre Mer ) à effectif de 708 hommes encadrés par 23 officiers et 109 sous officiers prélevés dans l’Infanterie Coloniale , il prescrit la mise sur pied à Fréjus , et le 1° août , sont formées deux compagnie de combat et un petit état major . La note de création précise que les hommes ont un mois pour signer leur engagement .

Le Chef de Bataillon Clausse est nommé pour prendre la tête du BILOM , le Capitaine Tap , prend la tête de la 1° Compagnie , et réussissent à rassembler 811 signatures .

Le premier détachement devrait partir à partir du 1°novembre , mais l’administration pénitentiaire , et la commission des grâces procèdent avec une lenteur qui confine à la mauvaise volonté : le premier détachement qui vient de Struthof comprenant 43 volontaires ne parvient à Fréjus que le 21 octobre, le second de 70 hommes le 15 novembre , puis 80 fin novembre …. Et c’est ainsi que la constitution prend plusieurs mois de retard .

Le Capitaine Tap prend en charge la formation et l’entraînement de la première compagnie . .

Le BILOM n’a ni drapeau , ni insigne , aucune permission n’est accordée , et l’avenir des hommes et conditionné , sans qu’aucune promesse ne leur soit faite , par leur conduite au combat , ce qui n’est pas sans rappeler les « Bat d’Af » ou « Joyeux « qui eux étaient constitués par des condamnés de droit commun ..

La première compagnie embarque à bord du Pasteur le 1° décembre 1948 , la deuxième compagnie ,en gestation , mais guère avancée , et l’idée de Demi Brigade est abandonnée , et le bataillon fortement compromis . L’embarquement est perturbé comme de bien entendu par des manifestants du PC et de la CGT ..

A leur arrivée a Saigon , le Général Alessandri confirme aux volontaires qu’il ne sont plus autre chose que des soldats français .. « Battez vous bien , cela seul compte « et affecte la compagnie au Cambodge , qui garde son appellation de 1°BILOM .Elle participe à la sécurité du secteur de Kompong Trach : opération de nettoyage , protection des convois , et à de nombreux combats sporadique ; c’est au cours de l’un deux qu’il subit ses première perte : le Sous lieutenant Parisot de Bernecourt est tué, ainsi que le sergent Baratte , plusieurs hommes sont blessés .

La compagnie Tap parfaitement rodée et opérationnelle , est affectée en mars dans le Sud Annam et s’installe à Ba Ngoi , dans le secteur de Nha Trang , elle tient plusieurs petits postes isolés , et forme l’encadrement de volontaires partisans Mois , elle participe a de nombreux combats contre les Viets .

La deuxième compagnie , formée à Frejus , embarque le 6 avril , et rejoint Ba Ngoi le 20 juin , où a lieu une prise d’arme rassemblant le BILOM , et ou sont remises les premières Croix de Guerre TOE au Lt Ritzinger, au sergent Chretien et à une dizaine d’hommes .

Le 29 juillet 1949, le BILOM est dissous , et à partir de ses unités , il est créé deux « Compagnie de Marche du Sud Annam aux ordres du capitaine Tap a Ba Ngoi, et du capitaine Bégué à Khan Hoa . Au bout de six mois , la preuve est faite que les volontaires du BILOM sont des soldats français à part entière , reconnus aptes à servir dans n’importe quel emploi ,mais cela ne modifie pas leur statut juridique , toujours incertain , il n’est toujours pas question d’amnistie , ni de réhabilitation , mais le capitaine Tap prend sur lui de nommer des caporaux , promotion interdite par les statuts du BILOM .

Des mutations sont alors effectuées par les autorités qui savent disposer avec le Bilom d’un réservoir d’homme compétents et d’un inépuisable dévouement , et c’est ainsi que l’on retrouvera des hommes dans tout le sud Annam et sur le plateau Moi , dans les unités montagnardes , pauvres en personnel et matériel , encadrant des tirailleurs locaux , tenant des postes perdus en brousse , nombre de ces volontaires y laisseront leur vie , ou y seront blessés , mais aucun ne désertera ou ne sera accusé de lâcheté au combat , même s’ils n’ont pas eu la gloire qu’ils espéraient .

En Octobre 1950 , plusieurs d’entre eux ont été nommés sous officiers pour leur compétence et leur conduite exemplaire , or ils sont toujours sous le coup des condamnations , le lieutenant Ritzinger alerte les autorités mais sa démarche reste vaine , il es tué le 10 mars 1951 dans un coin perdu des plateaux Mois ( Plei Djama ) , et comme si sa mort avait réveillé quelques consciences , des décisions de réhabilitation interviennent , mais sans cohérence , des dossiers sont rejetés , et d’autres pour lesquels rien n’avait été demandé parviennent aux intéressés par des cheminements aléatoires . Certains sont revenus à la vie civile sans rien demander , toujours sous le coup de leur condamnation , d’autres ont combattus en Algérie , certains y sont morts , d’autres sont restés dans l’armée …..

Aujourd’hui , il ne reste de leur aventure qu’une plaque sur un mur a Fréjus , elle porte les noms des morts du BILOM ..

Source : Raymond Muelle . Le Bataillon des Réprouvés . Historama
Spécial Inochine 1994


Une petite pensée pour eux , et une gerbe à Frejus en signe de reconnaissance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conséquence de la guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
conséquence de la guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...
» Les chariots de guerre
» Pierre Lagrange, La guerre des mondes a-t-elle eu lieu?
» Le cheval de Troie :La Guerre de Troie a-t-elle eu lieu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brotheridge 39/45 :: Forum :: Guerres du 20ème siècle-
Sauter vers: